Accueil du site > Les tiroirs aux questions > Terre > Si la Terre était une pomme, à quoi pourrait-on comparer l’atmosphère (...)

Si la Terre était une pomme, à quoi pourrait-on comparer l’atmosphère ?

Victor (14 ans, Darvin, Australie )

jeudi 11 juin 2015, par Paul Berger

Bonjour Victor,
 
En comparant la Terre à une pomme, j’imagine aisément que tu supposes que l’épaisseur de l’atmosphère pourrait correspondre à l’épaisseur de la peau de cette pomme. Ce n’est pas suffisant : cette valeur ne correspondrait qu’à la première couche de l’atmosphère, la troposphère. C’est celle où se manifestent les différents éléments climatiques comme la formation et le développement des nuages, où se déploient les vents et où circulent les avions de ligne. Cette zone dense de l’atmosphère a une épaisseur qui peut s’étendre jusqu’à 15 km. Les couches suivantes de l’atmosphère, certes moins denses, s’étendent jusqu’à près de 600 km. Pour reprendre ta comparaison avec un fruit, il serait plus judicieux de choisir l’épaisseur de l’atmosphère dans la pelure bien épaisse d’une orange. Je te souhaite un excellent voyage dans les belles couleurs atmosphériques.
Stratosphériquement à ton service,
 
Paul.