Accueil du site > Les tiroirs aux questions > Lumières et Couleurs > J’aimerais savoir les croyances qu’avaient les gens dans l’ancien temps sur (...)

J’aimerais savoir les croyances qu’avaient les gens dans l’ancien temps sur les aurores boréales et où sur la Terre nous pouvons en voir le plus ?

Alexandra (14 ans, St-Jérôme, Canada)

jeudi 29 avril 2010, par Albert Côté

Bonjour Alexandra,
Autrefois, dit-on, les aurores boréales étaient habituellement un objet de grande frayeur. Les voyageurs en traîneau qui voyageaient la nuit, quand il y avait de grandes et fréquentes aurores boréales, du fait que les aurores boréales ne pouvaient plus rester en arrière d’eux, coupaient un morceau d’oreille à leurs chiens, en la faisant saigner. On en faisait une protection contre une attaque à venir. S’ils n’enlevaient pas une oreille à un chien, la conséquence serait que les Inuit qui voyageaient en traîneau la nuit seraient décapités par les aurores.
cliquerCertains récits et mythes inuit accordent un rôle mystique aux aurores boréales. Pour dissuader les enfants de jouer dehors trop tard, on leur dit souvent que les arsaniit (aurores boréales en inuktitut) enlèvent les enfants qui traînent. On dit aussi que les aurores boréales sont les esprits du ciel qui jouent dans les ténèbres de l’hiver. Si l’on siffle très fort, on peut même les faire danser encore plus furieusement. Moi, dans mon enfance, mes grands-parents me disaient que c’était les glaces polaires qui brillaient au firmament.
Ta ville est bien placée pour que tu puisses avoir l’opportunité d’observer des aurores boréales. Le nord du Canada où se trouve le pôle nord magnétique, ou bien tous les pays ou endroits situés au nord du 45e -50e parallèle ont souvent la chance d’apercevoir des aurores polaires, même chose pour l’hémisphère sud. Plus tu te déplaces vers le nord et plus tu augmentes tes chances de voir onduler ces draperies célestes, souvent vertes mais parfois pourpres et violacées. D’en voir le plus possible est mon plus grand souhait......
bye. Albert