Accueil du site > Les tiroirs aux questions > Astro-pratique > Autrefois, quels instruments utilisait-t-on pour observer les astres (...)

Autrefois, quels instruments utilisait-t-on pour observer les astres ?

Stela (17ans, Colmar, France )

mardi 19 novembre 2013, par Nathalie Martimbeau

Bonjour Stela,

Les astronomes de l’Antiquité observaient le ciel principalement avec leurs yeux.

Le premier astronome à regarder le ciel avec une lunette était l’Italien Galiléo Gallilée en 1610. Le premier objet qu’il observa avec sa lunette fut la Lune. Il fut surpris de constater que la Lune n’avait pas une surface uniforme, c’est-à-dire qu’elle avait des montagnes et une zone d’ombre transitoire entre l’ombre et la lumière qu’on appelle le terminateur.

Aujourd’hui, les plus gros télescopes sur la Terre sont les deux télescopes W. M. Keck dont les miroirs principaux ont un diamètre de 10 mètres. Ils sont situés sur le haut du volcan Mauna Kea à Hawaii. À plus de 4 200 mètres, les télescopes Keck se trouvent au-dessus des plus hauts nuages. Ces télescopes ont participé à la découverte d’exo-planètes, c’est-à-dire des planètes qui orbitent des étoiles autres que notre Soleil.

Le plus gros télescope spatial est en ce moment le télescope Hubble dont le diamètre est de 2.4 m. Il observe les astres depuis 1990. Mais en 2018, la NASA lancera dans l’espace le télescope James Webb. Ce télescope aura un diamètre de 6.5 m et aura 4 tâches principales : la recherche de la lumière des premières étoiles et galaxies qui sont apparues dans l’Univers après le Big Bang ; l’étude de la formation de notre galaxie, la Voie lactée, et de son évolution ; comprendre les mécanismes de formation des étoiles ; et finalement, étudier des systèmes planétaires et de la formation de la vie.

Astronomiquement tienne,

Nathalie